Une femme déclarée morte se réveille à l'hôpital

Une femme déclarée morte se réveille à l’hôpital

Une femme déclarée morte se réveille à l’hôpital

Il s’agit sans doute d’une des histoires les plus troublantes qui s’est produite depuis le début de la crise sanitaire et elle nous vient de l’Équateur où une septuagénaire inconsciente depuis 3 semaines s’est réveillée alors sa famille la pensait morte.

C’est TVA Nouvelles qui rapporte l’histoire d’Alba Maruri, une femme de 74 ans qui avait été déclarée morte par l’hôpital de Guayaquil en Équateur. Sa famille avait été prévenue de son décès et se trouvait en pleine période de deuil lorsqu’elle a appris que l’établissement médical avait fait une erreur. Son neveu, Juan Carlos Ramirez, résume bien la situation. «Elle était inconsciente pendant 3 semaines et avec cette folie de la COVID-19, l’hôpital a confondu les noms et on l’a déclarée morte». La chaîne de télévision indique que la famille de cette septuagénaire avait même reçu ses cendres.

Après avoir remarqué cette erreur, les médecins sont allés annoncer la nouvelle à la famille d’Alba Maruri, raconte TVA Nouvelles. «Les médecins se sont rendus chez ma tante pour vérifier et signaler l’erreur», explique Juan Carlos Ramirez. Toutefois, cette histoire n’est pas pour autant complètement éclaircie. «On ne sait toujours pas à qui sont les cendres qu’on a à la maison», indique-t-il.

Crédit photo: Pexels
Si Alba Maruri va bien, TVA Nouvelles souligne que sa famille ne compte pas en rester là. En effet, la chaîne de télévision indique qu’elle compte bien demander des dédommagements notamment pour être remboursée du prix de la crémation qu’ils ont dû payer, mais aussi par la douleur occasionnée par une telle erreur médicale.

Au moment, décrire ces lignes, l’Équateur compte 22 719 cas dont 576 décès. Toutefois, TVA Nouvelles précise que le gouvernement évoque que 1060 autres personnes sont probablement décédées du coronavirus, mais que des tests n’ont pas été effectués sur ces corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *