Une plainte déposée contre Soro à Paris pour l’assassinat de IB

Une plainte déposée contre Soro à Paris pour l’assassinat de IB

Une plainte déposée contre Soro à Paris pour l’assassinat de IB

Guillaume Soro, qui a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle ivoirienne du 31 octobre 2020, a été condamné par contumace le 28 avril dernier à 20 ans de prison ferme, 4,5 milliards Fcfa d’amende et à 5 ans de privation de droits civiques. En exil forcé en France depuis janvier dernier, le cauchemar est loin d’être terminé pour l’ex-président de l’Assemblée nationale.

L’information a été donné ce jeudi 7 mai 2020 par Mediapart. En effet, une plainte a été déposée à Paris contre Soro pour la mort de 5 ex-membres de la rébellion, dont Ibrahima Coulibaly dit IB.

” Une plainte pour torture, assassinat et crimes de guerre, a été déposée contre lui jeudi 7 mai, à Paris, par les avocats de six personnes qui se sont constituées parties civiles. Guillaume Soro, 48 ans, vit à Paris depuis au moins décembre 2019 ” a révélé Mediapart.

” Si ces faits, par définition très graves, étaient avérés, il est aberrant que les juges ivoiriens n’en aient pas été saisis. Personne ne peut douter du caractère opportuniste et artificiel de cette démarche “, a réagi son avocat, William Bourdon, contacté par Mediapart, suggérant que l’État ivoirien est derrière cette action judiciaire.

Les plaignants, de nationalités ivoirienne et française, accusent Guillaume Soro d’avoir commandité, en 2004 et 2011, la mort de cinq personnes, membres ou ex-membres de la rébellion, dont le charismatique Ibrahima Coulibaly, surnommé ” IB “, selon la plainte que Mediapart a pu consulter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *