USA : Un tigre dans un zoo testé positif au coronavirus

Un tigre du zoo du Bronx a été testé positif au coronavirus, ce qui est la première infection connue chez un animal aux États-Unis. L’information a été rendue publique dimanche, 5 avril, par des responsables fédéraux du Bronx ainsi que ceux du zoo de ladite ville.

Le tigre malais de 4 ans nommé Nadia (et six autres tigres et lions qui sont également tombés malades ) a été infecté par un employé du zoo qui ne présentait pas encore de symptômes, a déclaré le zoo.

“L’animal a commencé à montrer des symptômes le 27 mars, et tout porte à croire qu’il devrait se rétablir”, a déclaré le zoo, qui est fermé au public depuis le 16 mars, au milieu de la flambée du coronavirus à New York.

Le résultat du test a stupéfié les responsables du zoo: “Je ne pouvais pas le croire”, a déclaré le directeur Jim Breheny. Mais il espère que cette découverte pourra contribuer à la lutte mondiale contre le virus Covid-19.

“Tout type de connaissance que nous obtenons sur la façon dont elle est transmise, sur la façon dont les différentes espèces réagissent, cette connaissance va en quelque sorte fournir une plus grande ressource de base pour les gens”, a-t-il déclaré dans une interview.

Cette découverte soulève de nouvelles questions sur la transmission du virus chez les animaux. Le département américain de l’Agriculture, qui a confirmé les résultats des tests de Nadia dans son laboratoire vétérinaire, a déclaré qu’il n’y avait aucun cas connu de virus chez les animaux de compagnie ou le bétail américain.

“Il ne semble pas y avoir, à l’heure actuelle, de preuve suggérant que les animaux peuvent transmettre le virus aux humains ou qu’ils peuvent être une source d’infection aux États-Unis”, a déclaré la Dre Jane Rooney, vétérinaire, l’un des responsables de l’USDA, dans une interview.

L’USDA a déclaré dimanche qu’il ne recommandait pas les tests de routine de coronavirus sur les animaux, dans les zoos ou ailleurs, ou sur les employés du zoo. Pourtant, Rooney a déclaré qu’un petit nombre d’animaux aux États-Unis ont été testés par les laboratoires des services vétérinaires nationaux de l’USDA, et tous ces tests sont revenus négatifs, sauf celui de Nadia.

“Les épidémies de coronavirus dans le monde sont provoquées par la transmission de personne à personne”, disent les experts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *