Vaccin Covid-19 en Afrique : « au lieu de vous en prendre aux blancs prenez-vous en à vos dirigeants »

Le pro-Affi, Jean Bonin revient sur cette polémique du test en Afrique du vaccin de la tuberculose qui pourrait s’avérer efficace dans le traitement du Covid-19.
Le plus grand danger pour le noir, c’est le noir lui-même…

Personnellement, vous ne me verrez jamais rentrer dans la logique de la victimisation pour excuser nos propres. Surtout quand nous avons largement le moyens de les corriger.

Un médecin francais s’exprime sur une chaîne de télévision en son nom propre, et non au nom d’une organisation internationale, de l’OMS, de l’ONU ou même de l’EU et voilà que des adeptes de théories complotistes se mettent à indexer toute une race ; » blancs sont ceci, les blancs sont cela ». C’est tout simplement pathétique.

Ce n’est pas dans la victimisation que nous africains allons régler nos problèmes fondamentaux qui sont notamment l’indiscipline, la corruption, le tribalisme, le suivisme à la puissance 1000. Ce n’est pas non plus en trouvant ailleurs des boucs émissaires que nous pourrions nous dédouaner de nos errements.

Dans cette affaire il est question de tester le vaccin de la tuberculose qui pourrait s’avérer efficace également dans le traitement du covid-19. Tout comme la nivaquine, une très vieille molécule, soit efficace pour traiter l’infection. Rien donc de nouveau sous le soleil. Pour s’en convaincre, des tests sont donc en cours dans différents pays européens.

Ce médecin propose que ces tests soient également élargis à l’Afrique. Je trouve cela tout à fait banal vu que l’Afrique est l’un des continents le plus touché par la tuberculose.

Certains ont été choqués par ces propos du médecin. Quelques uns y ont vu du racisme. Ce n’est pas mon avis. D’autres, les plus nombreux n’y ont rien compris car ils ont pensé qu’il s’agissait d’aller tester en Afrique un nouveau vaccin contre le coronavirus. Ce qui bien évidemment n’est pas le cas. Et d’ailleurs, si c’était le cas, seuls les volontaires le feraient vu qu’on ne porte à personne une camisole de force pour le faire. Il m’en faut beaucoup plus pour m’émouvoir quand je vois comment certains africains sont traités en Afrique par d’autres africains.

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire : Voici les nouvelles dates des compositions de passage au primaire et des examens blancs du Cepe

Ce qui me semble encore plus préoccupant c’est que les plus nombreux parmi les adeptes de la théorie du complot vivent eux-mêmes en europe. Quelquefois même ils ont dû traverser le désert et l’enfer Libyen pour s’y rendre, au péril de leur vie. Quel masochisme ! Comme on le dit de façon triviale en Côte d’Ivoire » tu n’aimes pas, mais tu laisses pas ».

Au lieu de vous en prendre aux blancs prenez-vous en à vos dirigeants qui attendent que les « blancs » trouvent un médicament avant qu’ils ne puissent vous les administrer. Prenez exemple sur Cuba, un pays sous embargo depuis un demi siècle qui aujourd’hui met à la disposition de la France, de l’Italie et du monde sa médecine et ses médecins.

Pendant que Cuba le fait nous en sommes réduits à manger des feuilles de neem en guise de remèdes alors qu’elles n’ont aucune efficacité thérapeutique prouvée contre le covid19. Qui êtes-vous donc à la fin ? You bi you ?

Arrêtez de trouver la source de vos malheurs ailleurs car je suis persuadé que tous autant que vous êtes si vous aviez l’opportunité de quitter votre pays pour aller vous installer chez les blancs vous n’auriez pas hésité une seule seconde pour vous y installer, avec tout votre village.

Soyons responsables et mettons-nous vraiment au travail car c’est le travail qui rend indépendant et souverain. Personne ne vous demande de suivre des dirigeants poltrons et insoucieux de votre avenir.

Soyons ambitieux et ne nous contentons pas d’être que des consommateurs des découvertes ou des efforts des blancs, lorsque nous n’attendons pas bonnement qu’ils annulent notre dette, faute d’être capable de la rembourser. Pleurer sur notre situation ou passer notre temps à accuser les blancs ne saurait être option crédible et pertinente.

Regardez ce que sont devenus aujourd’hui la Corée (du sud comme du nord), l’Inde, le Vietnam, la Chine… Comme nous en Afrique, ils ont aussi connu l’occupation étrangère, la colonisation, la guerre… Mais contrairement à nous, au lieu de chercher des coupables, ils se sont résolument mis au travail et aujourd’hui ils se sont tous relevés. À tel point que dans la gestion de la crise du Coronavirus, certains d’entre eux, comme la Chine ou la Corée de Sud sont cités en exemple. Ils exportent leurs sciences et leur savoir aux blancs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *