Coronavirus

Vaccin du covid-19 en Afrique: un ministre béninois crache ses vérités

Le débat sur un probable test de vaccin en Afrique contre le covid-19 fait débat depuis jeudi soir. Plusieurs personnalités se sont offusquées des propos du professeur Jean Paul Mira qui affirmait ceci à propos d’un test de vaccin sur le covid-19

“Si je peux être provocateur, est-ce qu’on ne devrait pas faire cette étude en Afrique, où il n’y a pas de masques, pas de traitements, pas de réanimation ? Un peu comme c’est fait d’ailleurs pour certaines études sur le Sida. Chez les prostituées, on essaye des choses parce qu’on sait qu’elles sont hautement exposées et qu’elles ne se protègent pas”

Alain OROUNLA, le ministre béninois de la Communication et porte-parole du gouvernement, a donné la version du gouvernement Béninois:

« Il ne sera jamais question que le Président de la République accepte qu’on vienne expérimenter en l’état actuel des choses….un vaccin aux résultats aléatoires sur les populations Béninoises », a-t-il dit.

Rappelons que la maladie liée au covid-19 a passé la barre des 50. 000 morts. Elle a été déclarée pandémie par l’organisation mondiale de la Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *