Vendredi saint : Dieu « pleure le fléau qui est tombé sur l’humanité »

Vendredi saint : Dieu « pleure le fléau qui est tombé sur l’humanité »

Vendredi saint : Dieu « pleure le fléau qui est tombé sur l’humanité »

Le pape François a présidé, Vendredi saint 10 avril en fin d’après-midi, l’office de la Passion à la basilique Saint-Pierre. Dans son homélie, le prédicateur de la Maison pontificale a espéré que l’après-pandémie de Covid-19 ne soit pas un retour à « l’ancienne vie » mais un saut dans la « nouvelle vie ».
Lire aussi : Test vaccin du coronavirus en Afrique: Nouveau rebondissement en Côte d’Ivoire

Longuement, François s’est prosterné, allongé sur le sol devant le grand crucifix drapé de rouge placé tout au fond de la basilique Saint-Pierre. Une longue prière dont on lisait sur son visage qu’elle se nourrissait, en ce Vendredi saint 10 avril, des souffrances du monde. Un monde qui remplissait ainsi l’immense basilique vide, à défaut de pouvoir y entrer à cause de la pandémie du coronavirus.

Rejoignez Echobuzzweb sur Facebook pour plus d’Infos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *