Vidéo choc: Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir

Vidéo choc: Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir

Vidéo choc: Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir

Deux policiers de Buffalo, dans l’État de New York, ont été suspendus après qu’une vidéo les ait montrés en train de pousser un homme de 75 ans au sol, alors que les protestations contre le meurtre de George Floyd lors d’une interpellation brutale se poursuivent. Le manifestant âgé est resté inconscient sur le trottoir, sa tête en sang.

Des images de policiers repoussant violemment un homme âgé et le précipitant au sol lors d’une manifestation dans l’État américain de New York, à Buffalo, ont été relayées sur le Net.

La vidéo prise le 4 juin montre l’homme aux cheveux blancs s’approchant d’une rangée d’officiers en tenue antiémeute. Un officier le pousse avec une matraque et un second avec sa main. Le protestataire tombe en heurtant sa tête contre le trottoir et du sang commence à se répandre.

​Comme l’a rapporté la chaîne WBFO, l’homme a 75 ans. Après l’incident, il a été transporté dans un hôpital, ses jours ne sont pas en danger.

Quelques heures après, le commissaire de la police Byron Lockwood a condamné les actions de ses collègues et a annoncé que les deux policiers impliqués dans l’incident avaient été suspendus de leurs fonctions.

«J’ai été profondément perturbé par la vidéo», a déclaré le maire de Buffalo, Byron Brown, dans un communiqué. «Après des jours de manifestations pacifiques et plusieurs réunions entre moi-même, les dirigeants de la police et des membres de la communauté, l’événement de ce soir est décourageant».

Des manifestations, généralement pacifiques, ont une nouvelle fois eu lieu dans tout le pays le 4 juin pour réclamer justice après le décès de George Floyd et la fin des discriminations raciales. Des milliers de personnes toutes origines confondues ont ainsi défilé dans les rues de New York ainsi qu’à Washington, Seattle et Los Angeles, trois villes où le couvre-feu a été levé.
À Minneapolis, famille, responsables religieux ou politiques et célébrités se sont rassemblés à l’Université chrétienne North Central pour honorer la mémoire de cet Afro-Américain, dont la mort à 46 ans sous le genou d’un policier blanc le 25 mai a déclenché une profonde vague de colère.

Rejoignez Echobuzzweb sur Facebook pour plus d’Infos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *