Voici ce qu'a fait Tidjane Thiam à la chute de Henri Konan Bédié, en 1999.

Voici ce qu’a fait Tidjane Thiam à la chute de Henri Konan Bédié, en 1999.

Voici ce qu’a fait Tidjane Thiam à la chute de Henri Konan Bédié, en 1999.

Démissionnaire de Crédit Suisse, Tidjane Thiam attend d’intégrer le Conseil d’Administration de Kering, le géant mondial du luxe.En attendant la tenue de l’Assemblée en juin, dit-on, le Polytechnicien s’est lancé aux côtés d’autres sommités africaines, dans la recherche de solutions relatives à l’impact économique de la pandémie du coronavirus sur le continent.

Et pourtant, le cadet des Thiam s’était juré de s’éloigner de la politique après son passage dans le gouvernement ivoirien.

Le confrère la Monde racontait que Tidjane Thiam se trouvait aux États-Unis lorsque Bédié était renversé. Il est donc rentré précipitamment en Côte d’Ivoirie, sans son épouse et ses enfants.

” Je ne voulais pas être fugitif pour le reste de ma vie “, justifie l’intéressé pour expliquer son retour dans la chaudière d’Abidjan.

Grâce à la vigilance de l’une de ses assistantes, son bureau n’a pas été pillé, en dépit du grand désordre qui régnait sur les rives de la lagune Ébrié en cette période de Noël.

Après la mise en place du Gouvernement de transition, le Franco-Ivoirien a procédé à la passation de charges avec son successeur, le 6 janvier 2000, avant de s’envoler pour la France.

Nous y reviendrons pour plus d’informations…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *