Voici pourquoi la fête des mères tombe-t-elle si tard cette année

Voici pourquoi la fête des mères tombe-t-elle si tard cette année

Voici pourquoi la fête des mères tombe-t-elle si tard cette année

Cette année, la Fête des mères ne tombe pas au mois de mai comme on en a l’habitude. Voilà pourquoi…

Cette année la Fête des mère ne tombe pas le dernier dimanche de mai. Mais pourquoi ? Non, ce n’est pas à cause du confinement et du coronavirus.

C’est tout simplement la faute au dimanche de Pentecôte, date religieuse qui peut varier dans le calendrier mais qui a toujours lieu un dimanche, plus précisément le 7e après celui de Pâques.

Cette année, le jour de la Pentecôte est tombé à la fin du mois de mai, ce qui a reporté la Fête des mères au dimanche 7 juin, car les deux fêtes ne peuvent pas avoir lieu le même jour, c’est prévu par la loi depuis 1950.

La Fête des mères dans le monde
De manière générale, la Fête des mère est célébrée partout dans le monde dans le courant du mois de mai. Beaucoup de pays ont décidé de la fêter le second dimanche du mois de mai. C’est le cas pour la Belgique, la Suisse, Le Danemark, l’Italie, les États-Unis, l’Allemagne…

Il faut aussi savoir que les premiers cultes pour célébrer les mamans remontent à l’Antiquité et aux Grecs. Au printemps, ils honoraient Rhéa, fille de Gaïa (la Terre), d’Ouranos (le Ciel) et mère de Zeus et Poséidon.

Les Romains ont aussi célébré jusqu’au IVe siècle les mères de famille (les Matraliae) lors d’une fête religieuse qui marquaient le premier jour du printemps.

La première fête des Mères en France date de 1906. Le village d’Artas, en Isère, revendique en être le berceau. Le 10 juin 1906, Prosper Roche, fondateur de l’Union Fraternelle des Pères de Famille Méritants d’Artas avait décidé de récompenser les mères de famille méritantes lors d’une cérémonie.

Il faut ensuite attendre 1918 et la fin de la Première Guerre mondiale pour voir l’instauration de la première « journée des mères ». La ville de Lyon en est à l’initiative : le but de cette journée était de rendre hommage aux mères et épouses ayant perdus leurs fils ou leurs maris pendant la guerre.

En 1920, une fête des mères de famille nombreuse est créée et le gouvernement officialisera cette journée des mères en 1929.

Le maréchal Pétain souhaita également récompenser les mères de famille n’ayant eu qu’un seul enfant et inscrivit la journée nationale des mères dans le calendrier en 1941.

Mais, c’est en 1950, sous Vincent Auriol que fut définitivement officialisée cette fête dans un texte de loi (le 24 mai).

Rejoignez Echobuzzweb sur Facebook pour plus d’Infos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *